En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus Fermer
   

Andorre - Père Canturri

Timbre d'Andorre - vendu à l'unité

  • Nature de l’envoi : Lettre Prioritaire (Europe et Monde)
  • Poids maximum : 20g
  • Destination de l’envoi : Europe
  • Réf. 1417110
Disponibilité M'avertir avant la date de retrait du produit
Livraison offerte à partir de 25€Paiement sécurisé

Description détaillée : Andorre - Père Canturri

Né à Andorre-la-Vieille en 1935, fils de Pere Canturri i Tomàs de Cal Germà de Sant Julià de Lòria et de Margarita Montanya i Bernaus de Cal Calones d’Andorre-la-Vieille, il était l'aîné de quatre frères, suivi de Josep, Joan et Miquel Àngel. Il obtint un diplôme d’Enseignement à l’École Normale de Lleida en 1956 puis une Licence en Histoire par l’UNED dans les années 70. C’est à Lleida qu’il rencontra la mère de ses enfants, Rosita Campos i Abella, qu’il épousa en 1960 et avec qui il eut deux enfants, Pere et Miquel.

Canturri a travaillé comme professeur à Arinsal entre les années 1956 et 1959, embauché d’abord par le Quart d’Arinsal (unité administrative mineure existante en Andorre) puis par l’État espagnol. Il entra au Consell General (parlement andorran) au cours de la même année en tant que comptable. En 1960, il découvrit le site archéologique de la Balma de la Margineda et créa les Services d’Archéologie du Consell General, dont il devint directeur. Entre 1960 et 1963 il fut secrétaire du Conseil de la Culture, puis jusqu'en 1977, secrétaire du Département des Affaires Sociales. Parallèlement, à la demande du Syndic (président du parlement) Julià Reig, il impulsa en 1962 la création des Campements du Consell General, suivant la philosophie du mouvement des boy-scouts. Ces premiers campements mixtes en Andorre furent organisés chaque été jusqu’à l’année 1972. Entre 1977 et 1985, Canturri travailla aussi pour Patrimoni Artístic Nacional, par le biais de la recherche sur la préhistoire et le moyen-âge en Andorre. De plus, il prit part à la découverte de plusieurs gravures préhistoriques comme celles de la Roca de les Bruixes à Prats (1962), des peintures romanes de La Cortinada et Nagol (1968 et 1991), tout comme il dirigea la restauration de certains monuments, parmi lesquels Sant Serni de Nagol (1981-1983) et Sant Romà de les Bons (1978-1979), ainsi que de la Farga Rossell (1997) et de la Casa d’Areny-Plandolit (1985-1994), dont il fut directeur entre 1985 et 1994.

Au-delà de la culture, Canturri a aussi occupé plusieurs postes politiques : conseller du Comú (conseiller municipal) d’Andorre-la-Vieille, Ministre des Affaires Sociales et de la Culture (1994-1997), Ministre de la Culture du Gouvernement de la Principauté d’Andorre (1994-1998) et Raonador del Ciutadà (défenseur des droits du citoyen, 2004-2011). Il a aussi été membre de l’Académie du Languedoc et de la Commission andorrane de l’UNESCO, ainsi que du Conseil du Patrimoine Culturel de l’Andorre, du Patronat de la Fondation Caixabank, membre d’honneur du Centre de la Culture Catalane et fut récompensé avec le prix Àgora Cultural l’année 2010. Il fut également le créateur de plusieurs timbres andorrans. Il décéda le 27 novembre 2015. Ses obsèques eurent lieu le samedi 28 novembre 2015 à l’église de Sant Esteve d’Andorre-la-Vieille.

CaractéristiquesAndorre - Père Canturri

  • Nature de l'envoi Lettre Prioritaire (Europe et Monde)
  • Destination autorisée Europe
  • Présentation du produit Unité
  • Nombre de timbres 1
  • Poids maximum de l'envoi 20
  • Mode de collage gommé
  • Validité permanente Non
  • Zone de validité Valable uniquement au départ de la Principauté d'Andorre.

PUBLICITE

Caractéristiques avancéesAndorre - Père Canturri

  • Date d'émission 07/10/2017
  • Auteur CALVENTE Angel
  • Thématique Personnages célèbres
  • Nombre de timbre par feuille 20
  • Technique d'impression Offset
  • Dimensions 30 x 40,85 mm
  • Mentions légales Création Angel Calvente, mise en page Stéphanie Ghinéa